Parmi toutes les pièces d’une voiture, le turbocompresseur est sans doute l’un des plus importants. Sa présence permet d’augmenter la puissance et la vitesse du véhicule. Toutefois, en fonction de l’usage qu’on en fait, il peut se détériorer. Quelle est la durée de vie d’un turbo ? Cette question est capitale, car en en connaissant la réponse, on peut mieux utiliser son accessoire. Voilà pourquoi nous vous invitons à découvrir la réponse dans cet article.

La durée de vie d’un turbocompresseur est d'environ 200 000 km (ex turbo a3). Au bout de cette distance, la pièce fonctionne encore. Toutefois, ses performances sont moindres, car elle se trouve en état d’usure. Il faut alors la changer le turbo, au risque qu’elle se détériore entièrement ou se casse dans le moteur de la voiture.

Comparée à d’autres pièces, la durée de vie d’un turbocompresseur semble moindre. Par exemple, la culasse d’une voiture peut fonctionner sur au moins 300 000 km. Pour autant, il est possible d’optimiser la durée de vie du turbo. Comment ? Nous en parlerons dans la suite de ce développement.

Pourquoi un turbo se détériore et pourquoi le nettoyer ?

Le turbocompresseur est une pièce qu’on installe sous le capot des véhicules. C’est un organe moteur que les constructeurs placent près du collecteur d’échappement. En conséquence, il se trouve en contact direct avec de nombreux éléments qui peuvent réduire ses performances. Citons entre autres les gaz d’échappement produits par le moteur et les suies.

La durée de vie d’un turbo se trouve réduite en raison de sa proximité avec des éléments qui peuvent l’encrasser. Par exemple, lorsque la suie s’y colle, elle coule inévitablement dans les composantes du turbocompresseur. En conséquence, ceux-ci s’encrassent. Quels sont les éléments qui s’encrassent ? Il y en a plusieurs, mais voici les principaux : la géométrie variable, les turbines et la soupape de décharge (la westgate).

Contrairement à ce que quelques propriétaires d’automobile pensent, le turbocompresseur ne se détériore pas en un jour. Tout commence lorsque le gaz d’échappement et les suies pénètrent à l’intérieur du turbocompresseur. La diminution de la durée de vie d’un turbo commence à cette étape. Dès lors, il urge de trouver une solution pour éviter l’encrassement d’autres organes. Il faut songer à remplacer le turbo. En effet, sans une intervention rapide, le turbo défaillant se casse !

Pour jouir des performances optimales de sa voiture, il convient de nettoyer régulièrement son turbo. Pourquoi faire du nettoyage ? Plusieurs raisons peuvent être mentionnées. En faisant du nettoyage, l’on élimine les suies et la calamine qui peuvent provoquer le grippage du turbo. Par ailleurs, l’entretien permet de réduire l’encrassement de plusieurs autres pièces : la vanne EGR, le filtre à particules, l’échappement, le pot catalytique, etc.

Un autre avantage de l’entretien régulier, c’est qu’on augmente la durée de vie du turbo. On réduit aussi sa consommation de carburant, ce qui permet de réaliser des économies. En outre, on diminue la quantité d’émissions polluantes de sa voiture. La diffusion des gaz d’échappement se fait plus efficacement. Pour toutes ces raisons, il convient d’entretenir sa pièce.

Astuces pour augmenter la durée de vie de son turbo

Quand on achète un turbocompresseur, en général, on se pose des questions sur sa qualité et sa durée de vie. En vérité, les performances d’un turbo dépendent en grande partie de la manière dont on s’en sert. Par le passé, la chaleur et la lubrification constituaient les points faibles des turbocompresseurs. Puisqu’ils sont beaucoup sollicités par le moteur, ils deviennent chauds. La conséquence en est que l’huile moteur se dissipe plus rapidement.

Toutefois, avec les récentes technologies, il est possible d’augmenter la durée de vie du turbo grâce à des gestes simples. Une méthode pratique consiste à s’assurer d’opérer un entretien régulier en tenant compte des intervalles recommandés par les constructeurs.

Aussi, il faut s’assurer que les filtres ainsi que les huiles sont changés dans les délais prévus.

Nous vous suggérons de ne pas négliger l’entretien, cela entraînerait un raccourcissement de la durée de vie de la pièce. À ce propos, votre mode de conduite conditionne aussi la longévité du turbocompresseur. Avant toute utilisation soutenue du moteur, prenez soin de bien le chauffer. Démarrez votre voiture au moins 2 minutes avant de passer la première vitesse. Cette démarche permet de mettre le moteur en condition.

Par ailleurs, autant que possible, afin d’optimiser la durée de vie de votre turbo, évitez les accélérations excessives. Elles ont pour conséquence de provoquer la surchauffe du moteur. Nous vous conseillons fortement de rouler prudemment et en douceur.

Par mesure de précaution, avant d’éteindre le moteur une fois à destination, laissez celui-ci refroidir un peu. C’est une manière de le laisser « souffler » avant la mise en arrêt. Pour finir, n’oubliez pas de remplacer l’huile moteur quand il le faut. En fonction des exigences du constructeur, le changement d’huile se fait tous les 10 000 km ou 15 000 km.

Méthodes pour acheter un turbo à petit prix

Même si la durée de vie d’un turbo peut être optimisée, celui-ci finit par se détériorer. Lorsque cela se produit, il faut le changer. Comment acheter le turbo de sa voiture à moindre prix ? Il existe une multitude de solutions : l’achat neuf, l’échange standard et le marché d’occasion.

Acheter un turbocompresseur neuf constitue une bonne solution. En fait, c’est la meilleure option que nous pouvons vous recommander. L’achat neuf donne la garantie de profiter de performances optimales et d’utiliser une pièce nouvelle. En outre, vous bénéficiez d’une garantie constructeur qui peut s’étendre jusqu’à 2 ans. Par-dessus tout, la durée de vie de votre turbo est élargie. Vous pouvez l’utiliser sur une longue période.

Cela dit, la solution de l’achat neuf peut devenir contraignante, surtout quand on manque de financement. En effet, puisqu’il s’agit d’une pièce sortie d’usine, le turbocompresseur neuf coûte cher. Son acquisition nécessite un important investissement. Il faut prévoir entre 400 € et 600 € pour acheter un turbo neuf auprès d’un vendeur agréé.

La solution de l’échange standard se présente comme un excellent compromis quand on manque de budget pour acheter un turbocompresseur neuf. Elle consiste à acquérir une pièce dont la couverture métallique est ancienne, mais le contenu nouveau. Les pièces à l’intérieur du turbocompresseur sont remplacées avant que celui-ci ne soit remis en circulation.

L’avantage de l’échange standard se trouve dans la possibilité d’économiser tout en faisant un achat de qualité. Vous pouvez bénéficier des performances de votre accessoire comme si celui-ci était neuf. La durée de vie de votre turbo est donc optimale. Cette solution représente le meilleur compromis entre la qualité et le prix.

Pour acheter un turbo moins cher, la dernière option consiste à se tourner vers le marché de l’occasion. En occasion, les pièces vendues sont moins chères. Seulement, prenez toutes les garanties pour éviter d’acheter une pièce défectueuse.

Peut-on rouler avec un turbo HS ?

Non, nous vous déconseillons de conduire une voiture équipée d’un turbo défaillant. Un turbo défaillant endommage l’auto, car son axe est modifié. De plus, le moteur risque de s’endommager.

Quand changer le turbo de sa voiture ?

Le changement de turbo se fait dès que le conducteur remarque les symptômes de la défaillance de l’accessoire. Ces symptômes sont entre autres la baisse de puissance, l’excès des gaz d’échappement, les fuites d’huile et la consommation élevée de carburant.