Le turbocompresseur est une pièce qui équipe de nombreux moteurs, que ceux-ci soient à
diesel ou à essence. Grâce à son fonctionnement, il permet aux automobilistes de bénéficier
de multiples avantages. Cependant, beaucoup de personnes en ignorent le mode de
fonctionnement, les avantages, les techniques d’entretien et la durée de vie d'un turbo. Dans ce
contenu, nous avons rassemblé le maximum d’informations pour vous.

Le turbocompresseur est une pièce chargée de maximiser la puissance et les
performances d’une auto. À cet effet, il accroît le volume d’air admis dans le collecteur
d’admission, ce qui permet d’augmenter l’oxygène nécessaire à la combustion. Le
carburant brûle vite, et l’auto gagne en vitesse.

Si vous décidez d’installer un turbocompresseur dans votre voiture, vous pourrez bénéficier
de plus de puissance. Toutefois, les avantages de la pièce ne se limitent pas à cela. Cela dit,
pour profiter de ses avantages, il faut savoir l’entretenir. Nous verrons comment procéder.

Le turbocompresseur : une pièce pour la compression de l’air

Un phénomène se produit à l’intérieur des moteurs de véhicule pour leur permettre de
fonctionner. Il s’agit de la combustion. Dans les voitures sans turbo – diminutif de
turbocompresseur – c’est l’air frais qui provient de l’extérieur qui est utilisé dans la
combustion. Cela permet à la voiture d’avancer rapidement. Seulement, sa vitesse et sa
puissance peuvent être limitées, comparativement à une automobile équipée d’un turbo.

En effet, le moteur d’un véhicule équipé d’un turbocompresseur ne fonctionne pas que grâce
à l’air frais. Le turbo utilise également les gaz d’échappement que rejette le moteur. De cette
façon, les performances du moteur deviennent optimales, tout en réduisant la consommation
de carburant. Par ailleurs, les émissions de particules sont considérablement réduites.
Concrètement, comment fonctionne l’accessoire ?

Le turbo se compose de deux hélices. La première hélice est celle de la turbine. La seconde,
quant à elle, correspond au compresseur. La turbine est la partie qui reçoit les gaz
d’échappement produits par le moteur. Ces gaz sont chauds et peuvent atteindre une
température de 800 °C. Lorsqu’elle reçoit le gaz d’échappement, la turbine se met en
marche, ce qui enclenche aussi le fonctionnement du compresseur.

En effet, le compresseur communique avec la turbine grâce à un axe. Ainsi, la turbine envoie
de l’air vers le compresseur. Celui-ci a pour mission de transférer à son tour l’air compressé
au collecteur d’admission. Par la suite, l’air entre dans le moteur. Cet apport d’oxygène
permet donc de réaliser une bonne combustion dans la chambre de combustion. Au final, la
puissance de la voiture s’accroît pendant la montée de pression.

En bon état, grâce à son mécanisme de fonctionnement, le turbo peut atteindre une vitesse
de 200 000 tr/min. Voilà pourquoi il constitue l’une des pièces les plus importantes d’une
voiture. D’ailleurs, il ne peut en être autrement, puisque son installation vous permet de
profiter de plusieurs avantages.

Installer un turbocompresseur pour bénéficier de la puissance

Le premier avantage du turbocompresseur, c’est sa capacité à permettre à une voiture de
développer sa puissance. C’est important, car en acquérant de la puissance, une voiture est
en mesure d’accroître son accélération lorsque le conducteur le souhaite. Cela justifie que le
turbo soit présent sous le capot des tous les véhicules, notamment les véhicules de sport. La

majorité des voitures utilisées pour les courses sportives, comme la Formule 1, embarque un
turbo. Toutefois, la puissance n’est pas l’unique avantage de cet accessoire.

Avec un turbo, vous pouvez aussi protéger la nature. En fait, votre automobile émet moins
d’éléments polluants dans l’air. Pour cause, lorsque le moteur émet des gaz d’échappement,
l’énergie que ces gaz contiennent est aspirée par le turbocompresseur. Et cette énergie est
« recyclée » dans le moteur pour booster les performances de la voiture.

La question de la puissance des voitures a toujours préoccupé les marques fabricantes.
Pour que leurs automobiles correspondent aux préférences de leurs cibles, elles les
équipaient de gros moteurs. La logique voudrait que de gros moteurs fournissent davantage
de puissance aux véhicules. Mais avec le turbo, même sans un moteur de grosses
dimensions, une voiture peut être rapide et puissante. On comprend alors pourquoi la pièce
équipe les véhicules dotés d’un moteur diesel et les voitures à moteur essence.

Installer un turbocompresseur vous permet également de réaliser des économies sur votre
budget carburant. Le mécanisme du turbo permet de rouler plus vite, sans consommer
beaucoup de carburant. Et cela n’altère pas la qualité de la combustion. Au contraire, celle-ci
est plus efficace et plus propre.

Efficacité, praticité et économie constituent les principaux avantages du turbo. Cela dit,
comme toutes les autres pièces d’une voiture, le turbo peut se détériorer. Comment
augmenter la durée de vie de votre accessoire ?

Les méthodes pour augmenter la longévité de son turbocompresseur

La durée de vie d’un turbocompresseur est variable. Elle dépend de plusieurs facteurs, dont
le mode d’utilisation, le type de turbo, la qualité de la pièce ainsi que la régularité de son
entretien. En principe, un turbo de bonne qualité a une durée de vie d’au moins 200 000 km.

Certains modèles de turbos atteignent cependant les 300 000 km avant de devenir
défectueux. D’autres en revanche font moins de 200 000 km. Dans tous les cas, vous
devriez prendre soin de la pièce, d’autant qu’elle peut coûter cher. Son prix tourne entre 600
euros et 1 000 euros.

Installé dans une automobile, le turbo est soumis à deux contraintes : la température du gaz
et la friction de l’axe. Nous l’avons dit, la température des gaz d’échappement peut avoisiner
800 °C. Cette température augmente en fonction de la vitesse à laquelle l’automobiliste
roule. Voilà pourquoi il est recommandé de rouler doucement. En roulant doucement, vous
évitez de chauffer votre turbocompresseur. De plus, vous évitez les accidents de circulation.

Mieux, vous évitez le phénomène d’emballement de moteur.

Évitez les écarts de température, car ils favorisent la détérioration du turbo. Avant de rouler à
pleine vitesse, en début de trajet, laissez votre moteur s’échauffer un peu. Une fois à
destination, évitez d’éteindre le moteur aussitôt. Laissez-le refroidir pendant quelques
minutes avant de couper l’alimentation.

La deuxième contrainte à laquelle le turbo est exposé est la friction de l’axe. Pour éviter
d’endommager votre pièce, vous devez donc utiliser une huile de qualité. C’est important,
car une huile moteur de mauvaise qualité ne contribue pas au bien-être de l’axe du turbo.

Par ailleurs, veillez à ce que l’huile moteur utilisée ne contienne pas d’impuretés. La
régularité de la vidange moteur est, elle aussi, une condition élémentaire pour augmenter la
durée de vie d’un turbocompresseur. Nous suggérons de vérifier les indications du fabricant
de votre voiture dans le manuel d’entretien. Les constructeurs y indiquent le kilométrage à
faire pour effectuer la vidange.

Quelles sont les pannes possibles pour un turbocompresseur ?

Les symptômes d’un turbo en panne sont nombreux : sifflement intense à l’accélération ou la
décélération, fuite d’huile, odeur d’huile brûlée, fumée blanche ou noire, et manque de
puissance. Si votre automobile présente un de ces signes, consultez rapidement un
garagiste.

Comment acheter un turbocompresseur pour sa voiture ?

Plusieurs solutions existent pour l’achat d’un turbocompresseur : l’achat neuf, l’achat en
échange standard et l’achat en occasion. Si vous avez le financement nécessaire, préférez
un achat neuf afin d’avoir une pièce totalement neuve et de profiter des garanties du
fabricant.