Si votre turbo siffle, c’est le signe qu’il a un dysfonctionnement. Dans ce cas, il mérite une attention particulière pour ne pas se détériorer davantage. D’ailleurs, son mauvais état affecte les performances de votre voiture : perte de vitesse, diminution de puissance, production d’une fumée abondante, etc. Mais saviez-vous qu’il existe des moyens pour éviter que votre turbo ne se détériore ? Nous ferons le point dans ce contenu.

Un turbo siffle pour deux raisons. Soit la durite de l’auto est percée ou alors elle perd son étanchéité, soit le mécanisme du turbocompresseur est en panne. Dans ces cas, le sifflement est intense. Il faut vite consulter un garagiste pour changer le turbocompresseur, autrement celui-ci se casse.

Le turbocompresseur est une pièce indispensable dans une voiture, puisqu’il permet la montée en puissance et en vitesse. Même s’il est évident qu’il finit par se détériorer un jour ou l’autre, vous pouvez augmenter sa durée de vie. Nous verrons comment dans cet article.

Les nombreuses causes du sifflement du turbo

Le rôle du turbocompresseur dans une automobile est d’accroître sa puissance. Pour cela, la pièce assure un apport constant et important de l’oxygène dans la chambre de combustion. Or, l’oxygène se trouve dans l’air. Donc, le turbo compresse l’air. C’est pour cette raison que votre turbo siffle. Cependant, un sifflement qui devient important est inquiétant.

La première cause possible qui justifie le sifflement du turbo, c’est la fuite de l’air. Cela se produit lorsque l’échangeur d’air est percé ou que la durite d’alimentation présente un dysfonctionnement. Dans un cas comme dans l’autre, il y a de l’air qui s’échappe du turbocompresseur. Le conducteur de la voiture entend donc un sifflement. Si votre turbo siffle uniquement lorsque vous accélérez, il est possible que ce soit en raison de la fuite d’air.

Il peut arriver que le bruit que fait le turbo soit intense. Ce bruit peut se produire lors de la mise en pression et pendant la décélération. Dans ces cas, le phénomène peut être dû au mauvais graissage des paliers du turbo. Quoi qu’il en soit, il est urgent de procéder à une réparation rapide ou à un remplacement pour éviter d’endommager votre moteur.

En effet, votre moteur pourrait se casser. La casse moteur survient lorsque les ailettes du turbo se brisent à l’intérieur du moteur. Ces ailettes vont loger dans les chambres de combustion. En conséquence, il faudra probablement changer de moteur. Or, cette opération coûte plus cher que le changement ou la réparation du turbo défaillant .

Si votre turbo siffle, ce n’est pas seulement en raison de la détérioration de la durite d’alimentation ou du mauvais graissage des paliers du turbocompresseur. C’est aussi la conséquence de la fuite d’air dans des régions spécifiques du moteur. Voici quelques fuites d’air qui peuvent occasionner le sifflement du turbo :

  • Fuite au niveau du conduit entre le turbo et le filtre à air ;
  • Fuite entre le collecteur d’admission et la tête de cylindre ;
  • Fuite entre le collecteur et le turbocompresseur.

Les raisons du sifflement du turbo en décélération

Le sifflement léger d’un turbocompresseur est un bruit tout à fait normal. Il devient anormal lorsque le bruit s’intensifie ou qu’il se produit, même en cas de décélération. Si votre voiture correspond à une de ces situations, nous vous recommandons fortement de consulter un spécialiste le plus rapidement possible. Pour cause, le moteur de la voiture est en danger.

Qu’en est-il si votre voiture émet le sifflement lorsqu’elle est à l’arrêt ? En principe, une automobile à l’arrêt n’émet aucun bruit. Ce n’est que lorsqu’elle est mise sous pression qu’elle peut produit un léger sifflement. Mais dans le cas où le sifflement s’entendrait lorsque la voiture est à l’arrêt, il faut vérifier le bouchon du radiateur.

Il est possible que le bouchon du radiateur soit endommagé, parce que son joint d’étanchéité ne fonctionne plus. Dans ce cas, l’air entre plus facilement, ce qui provoque un sifflement à l’arrêt. En dehors du bouchon du radiateur, il faut vérifier l’état du moteur. Si celui-ci est vétuste, le bruit peut se produire lorsque la voiture est éteinte.

Votre véhicule émet une forte quantité de fumée blanche ? Un turbo qui émet une fumée blanche n’est pas forcément en mauvais état. Cela peut être la conséquence de l’accumulation de vapeur d’eau dans le pot d’échappement. C’est généralement en hiver, sur les véhicules peu utilisés, que le phénomène se manifeste. Une fois que l’eau est dissipée, le turbo ne fume plus.

Toutefois, si vous remarquez que votre turbo continue de produire de la fumée blanche, il convient de consulter un professionnel. Ce dernier vérifiera le niveau du liquide de refroidissement. En fonction du niveau, il établira le diagnostic pour la voiture. Dans tous les cas, il vous aidera à trouver une solution, même s’il faut remplacer le turbo qui siffle.

Les causes et conséquences du sifflement d’un turbo sont nombreuses. Pour autant, vous pouvez anticiper sur ces situations en accomplissant certains gestes sur votre automobile. Vous devez l’entretenir et prendre aussi soin du turbocompresseur.

Comment entretenir le turbocompresseur de sa voiture ?

Entretenir les pièces de sa voiture permet d’augmenter leur durée de vie. C’est le cas avec le turbocompresseur. En fait, il n’y a pas de secret : l’entretien est la seule technique efficace pour profiter pendant longtemps de sa pièce. La question est donc de savoir comment entretenir le turbocompresseur.

Une méthode fiable consiste à réaliser la vidange du moteur régulièrement. La fréquence de vidange varie en fonction du modèle de véhicule, de la marque, de l’année et d’autres éléments. Consultez le manuel d’entretien pour obtenir des renseignements sur les périodes de vidange. Les constructeurs donnent toujours des instructions dans les manuels d’entretien.

À propos de l’huile moteur, assurez-vous d’en utiliser une qui est de bonne qualité. Une huile efficace permet de prévenir les conséquences d’un turbo qui siffle. Surtout, évitez les huiles de mauvaise qualité, car elles peuvent endommager votre moteur à la longue.

Afin d’optimiser la durée de vie de votre turbo, nous vous suggérons d’adopter les bonnes techniques de conduite. Au volant, évitez d’accélérer dès que vous démarrez votre automobile. Attendez environ 2 à 3 minutes après le démarrage. Pendant ce laps de temps, l’huile peut monter en pression. Une accélération rapide sans graissage au préalable du turbo endommage ce dernier. Par ailleurs, une fois à destination, évitez de couper le moteur de façon brusque. Attendez qu’il refroidisse un peu puis coupez l’alimentation.

Un entretien correct doublé d’une bonne habitude de conduite vous permettra de profiter au maximum des performances de votre automobile. En outre, vous pourrez vous mettre à l’abri des conséquences d’un turbo qui siffle.

Pendant combien de temps peut-on rouler une voiture avec un turbo qui siffle ?

La durée de vie moyenne d’un turbo oscille entre 150 000 km et 200 000 km. Toutefois, si votre turbo se met à siffler, nous vous conseillons de consulter un garagiste rapidement, et ce, sans attendre.

Combien coûte le changement d’un turbo ?

Le coût du changement d’un turbo est très variable en fonction de la marque de votre voiture, du moteur et du garagiste auquel vous confiez le projet. Cela dit, les prix varient entre 1 500 euros et 2 000 euros.

CHANGER VOTRE TURBO AU MEILLEUR PRIX