Durée de changement d’un turbocompresseur

Remplacer le turbo est un processus qui prend du temps, surtout si vous n’êtes pas un spécialiste. Pour changer le turbo à partir de zéro, il y a de nombreuses procédures différentes qui prennent toutes environ 3 à 4 heures. Si vous devez travailler sur des zones plus problématiques au cours de l’opération, une heure supplémentaire peut s’ajouter.

Tout compte fait, n’hésitez pas à prendre tout votre temps, car le changement d’un turbo doit s’effectuer correctement. Sinon, vous pourriez enflammer le mélange air/carburant ou entrainer la casse du moteur.

Parmi les éléments qui font varier le temps nécessaire pour changer un turbo, il y a le modèle du dispositif. Il faut aussi considérer le processus d’installation du turbo d’origine et l’existence éventuelle de complications lors de l’installation.

Les professionnels les plus expérimentés peuvent effectuer l’opération en une heure. Pour les personnes disposant de compétences moyennes, il faut environ 2 heures de travail. Ces durées n’incluent évidemment pas le temps passé à chercher des pièces nécessaires au remplacement.

À quel moment doit-on changer un turbo ?

Les turbos sont étonnamment durables, surtout avec les nouvelles huiles de qualité qui servent à leur entretien. Toutefois, ils peuvent tomber en panne si le moteur est pré-usé ou s’il est trop sollicité. À mesure que le moteur s’use, le turbo commence à tourner plus lentement. Cela signifie que vous devrez accélérer plus fort face à des facteurs extérieurs comme les dos d’âne et les collines. Ceci va rendre difficile votre expérience de conduite.

Un changement de turbo doit être effectué si le dispositif ne fonctionne plus de manière optimale. Une bonne règle générale est de le faire tous les 20 000 km. Toutefois, tout va dépendre du type de moteur que vous avez. Par exemple, pour les moteurs à essence, il y a deux facteurs à prendre en compte pour déterminer la fréquence de remplacement d’un turbocompresseur.

Il y a notamment le type de véhicule et le régime moteur qui peut être constant ou variable. À cet effet, pour les moteurs de voiture turbocompressés, il faut changer de turbo tous les 80 000 km. Pour un moteur de camion ou diesel commercial turbocompressé, le changement de turbo se fait tous les 100 000 miles.

Par ailleurs, si vous pensez que votre voiture perd de la puissance ou chauffe, il est peut-être temps de changer de turbo. Pour effectuer l’opération, vous pouvez remplacer le dispositif défectueux soit par un turbo neuf soit par un turbo reconditionné.

Il faut dire que les turbos sont des pièces coûteuses. Alors, leur remplacement peut être financièrement compliqué si la voiture n’est plus sous garantie. Comptez environ 800 € à 3000 € pour effectuer un changement complet (remplacement, test de pression).

Les étapes à suivre pour changer le dispositif

Le remplacement d’un turbo nécessite quelques recherches et une connaissance de la marque et du modèle spécifiques. Vous devez aussi prendre certaines précautions comme avoir tous les outils nécessaires à portée de main avant de commencer. De plus, placez une serviette d’atelier automobile sous la zone où vous prévoyez d’effectuer l’opération. De cette manière, vous éviterez de salir le dessous du véhicule avec de l’huile et d’autres fluides que l’on peut trouver dans le compartiment moteur.

Localiser le turbo et débrancher les câbles

Pour changer un turbo, commencez par localiser le dispositif. À cet effet, n’hésitez pas à demander l’aide d’un mécanicien professionnel ou d’une personne expérimentée dans la réparation de voitures. Ensuite, vidangez toute l’huile du moteur et ajoutez de l’huile neuve pour faire le plein. L’huile doit être remplacée avant de commencer toute réparation importante pour éviter de contaminer les différentes pièces avec un liquide usé.

Débranchez la borne négative de la batterie et retirez le boîtier du filtre à air. Plus précisément, débranchez la fiche d’alimentation du câble positif de la batterie qui est relié au relais du démarreur. Libérez son collier de serrage à l’aide d’une clé afin d’enlever tous les tubes et tuyaux qui y sont reliés. Notez que pour débrancher les câbles de batterie, il faut les pousser hors de leurs réceptacles, pas les tirer.

Libérer les fixations et les tuyaux

Procédez à la libération de toutes les fixations autour du collecteur d’admission. Pour ce faire, guidez-les à travers leurs emplacements respectifs, sans les boulons ou les vis situés entre eux. Une fois cette étape accomplie, enlevez tous les supports de montage sur le dessus des tuyaux d’induction et n’oubliez pas le réservoir d’expansion.

Débranchez le tuyau d’admission d’air du turbocompresseur qui se situe souvent près de l’endroit où il se raccorde au moteur. Ensuite, desserrez le collier de serrage qui maintient ce tuyau sur le tuyau du refroidisseur latéral à l’aide d’une grande clé à bouts ronds. À présent, faites glisser le tuyau.

Notez que les tuyaux de turbos doivent être remplacés par des colliers de serrage. Étant donné qu’ils doivent être remplacés toutes les 40 à 60 heures environ, cette opération est généralement effectuée au moment du remplacement de la bride du turbo.

Monter le nouveau turbo

Une fois que le turbocompresseur défectueux a été retiré, vous pouvez installer le nouveau dispositif. Pour ce faire, suivez les étapes du démontage de façon inverse. Par ailleurs, pensez à diagnostiquer le problème du turbo défectueux. Il existe de nombreux systèmes différents susceptibles de mal fonctionner sur l’équipement. Il faut identifier ces derniers pour éviter que le même problème ne survienne à nouveau.